Slide background
Une deuxième phase du projet, d'une durée de deux ans, a débuté en avril 2015. En continuité avec les trois premières années, l'objectif est d'atténuer la perturbation liée aux chemins sur l'habitat du caribou en fermant des accès, mais également en mettant en place un dispositif d'évaluation de la performance de trois traitements pour la revégétalisation de chemins forestiers (protocole). Cette partie du projet est une première au Québec, en raison du nombre de chemins touchés, et nécessitera des suivis réguliers suite à la revégétalisation prévue en 2016.

Tout comme pour la première phase, la Première Nation des lnnus Essipit est allée informer la MRC du Fjord-du-Saguenay de son projet et a remis l'ensemble de la documentation nécessaire à l'analyse du projet. Les tronçons autorisés selon le schéma d'aménagement de la MRC ont ensuite été identifiés et transmis, par résolution, à la Première Nation des lnnus Essipit.

Une fois ce document obtenu, il est possible de compléter le formulaire « Demande de fermeture de chemins du domaine de l’État » disponible sur le web, où il est demandé d’expliquer la localisation et l’utilisation actuelle des chemins à fermer, les types de fermetures prévus ainsi que les motifs de la demande.

Le formulaire est ensuite envoyé au ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs pour approbation. Ce dernier doit, à la réception de la demande, analyser le dossier et obtenir également l’avis de trois autre sources, soit le secteur faune, l’unité de gestion et la MRC concernés, avant d’autoriser la fermeture des chemins proposés.

Le ministère a fait parvenir sa réponse en juillet 2015 pour que les travaux puissent débuter tel que prévu à la fin du mois. Parmi la trentaine de chemins demandés, près de 40% ont été autorisés (carte). Tous ont été fermés par enrochement, suivi d’une tranchée pour les tronçons servant de témoin uniquement. Les trois traitements évalués dans le cadre du protocole, soit 1) sol scarifié (décompaction); 2) sol scarifié et reboisement de plants résineux et 3) sol scarifié, reboisement de plants résineux et apport de matière organique, ont ensuite été disposés aléatoirement parmi les chemins restants.

En résumé, les travaux réalisés en 2015 ont permis de répertorier et mesurer l’ensemble des tronçons pour la cartographie, de réaliser l’inventaire forestier des tronçons témoins et de scarifier la balance des chemins autorisés. En 2016, il est prévu réaliser les dernières étapes pour les traitements numéros 2 et 3 (reboisement et ajout de matière organique), et finaliser l’inventaire des tronçons.

Afin d’obtenir assez de données pour que les résultats soient statistiquement valables, il est fort probable que d’autres demandes d’autorisation pour des chemins dans le même secteur soient faites au ministère pour 2016.

FacebookTwitterShare on Google+
Questions et commentaires
Pour toute question concernant les fermetures de routes forestières, veuillez vous adressez au ministère des Forêts, de la Faune et des parcs du Québec de la région Côte-Nord:
Site MFFP
Pour toute question concernant la règlementation relative à la villégiature, aux installations temporaires ou à la construction de bâtiments sur le territoire non-organisé Mont-Valin, veuillez vous adressez à la MRC Fjord-du-Saguenay:
Site MRC
Pour toute question concernant le programme Fonds autochtone pour les espèces en péril (FAEP), veuillez vous adresser à Environnement Canada:
Site Env. Canada
Pour toute question concernant le Collectif caribou ou le projet, veuillez nous écrire en utilisant le formulaire de contact du site.
Nous joindre